« OrphAnalytics aurait produit une expertise stylométrique dans un cas judiciaire non résolu depuis 1984? Par principe, l’entreprise ne communique jamais sur ses travaux d’expertise.

Le procureur général Thierry Pocquet du Haut-Jussé confirmait hier aux médias la réception de cette expertise. Aujourd’hui vendredi 23 avril, certains médias qui ont eu accès à l’expertise sans notre accord en décrivent sa forme et la conclusion au risque de malmener l’enquête.

Nos expertises, leurs résultats et leurs conclusions, sont réservées à nos mandants. Au vu de l’accès des médias à notre expertise et après l’accord donné par nos mandants, nous confirmons publiquement avoir produit le rapport scientifique d’analyses stylométriques pour les responsables de l’enquête Grégory. Nous ne commenterons pas d’avantage cette expertise.

Cependant si des graphiques, des tables de résultats, voire des probabilités quantifiées, devaient être publiées sans l’accord des mandants ou du nôtre, nous nous réservons le droit de poursuivre les responsables de publication (médias, livres) pour non-respect de copyright/droits d’auteur, comme averti en p. 136 de notre rapport.

Nous ne voulons en aucun cas être associés à une prise de risque similaire à celle qui a été fatale pour un mis-en-cause dans cette affaire. »

Claude-Alain Roten, CEO et Président d'OrphAnalytics SA

Article précédent Article suivant